5 octobre 2022

Comment déclarer un bris de glace habitation à son assurance ?

bris de glecae

Au nombre des incidents domestiques les plus fréquents, le bris de glace se tient en bonne place. Certes, ce n’est pas un dommage très grave, mais il est quand même important de l’inclure dans son assurance habitation. Cela permettra de profiter d’un remboursement en cas de bris de glace.

L’assurance pourra alors vous alléger les frais liés à la réparation de ce genre d’incident. Toutefois, il faut s’assurer de souscrire un contrat d’assurance habitation incluant cette garantie en amont. De même, après l’incident, il faut suivre une certaine méthodologie pour le déclarer à l’assureur.

Alors, comment déclarer un bris de glace habitation à son assurance ? Plus de détails ici !

Comprendre la garantie bris de glace de l’assurance habitation

Aussi bien pour les propriétaires de logements que pour les locataires, souscrire une assurance multirisque habitation (MRH) présente de nombreux avantages.

Dans la majorité des cas, ce contrat d’assurance comprend, au nombre des garanties de base, la couverture bris de glace ou bris de vitre.
Il s’agit d’une protection ou d’une couverture en cas de détérioration de certains équipements de l’appartement due à un accident domestique par exemple.

Options complémentaires

Au nombre des éléments concernés par la garantie bris de glace, il y a les portes et les fenêtres du logement. Pour les particuliers qui le souhaitent, ils peuvent inclure dans leur contrat d’assurance multirisque habitation (MRH), des options complémentaires à prendre en charge comme le bris de glace.

On peut citer, entre autres, les miroirs, baies vitrées, les cloisons en verre et les balcons vitrés, de l’appartement.

À cette liste, on peut aussi ajouter les lucarnes des toits, les fours aux parois vitrées, les meubles TV, les buffets vitrés.

Selon la configuration de la maison et les besoins des résidents, il peut également être avantageux de souscrire une couverture bris de glace pour les tables en verre, les aquariums et les plaques vitrocéramiques.

Dans certains cas, les panneaux photovoltaïques peuvent être inclus dans la garantie bris de glace.

Il faut toutefois noter que plus la couverture est étendue, plus la prime de l’assurance sera élevée.

Dans quels cas peut-on profiter de la garantie bris de glace de l’assurance habitation ?

Le premier élément pour prétendre à la garantie bris de glace, c’est de souscrire cette protection dans votre contrat d’assurance  habitation.

Toutefois, c’est une couverture incluse par défaut dans l’assurance multirisque habitation. Il revient à l’assuré de souscrire des options supplémentaires au besoin.

L’autre élément à vérifier dans le contrat, ce sont les situations dans lesquelles vous pourrez prétendre au remboursement de l’assureur pour un bris de glace.

Indemnités financières

En effet, l’indemnité financière que celui-ci vous accorde ici fait suite à l’endommagement d’un équipement en verre dans la maison.

Cependant, la destruction du matériel souscrit dans le contrat doit faire suite à une intempérie, à un incident ménager ou à une tentative d’effraction.

Ces situations (incident, effraction ou intempérie) étant très peu contrôlables, il est à votre avantage de souscrire, au moment de la signature du contrat, le plus de matériels possibles.

Il s’agit de tous les éléments qui séparent votre habitation de l’espace extérieur ou ceux qui servent de séparation pour les pièces.

En clair, la déclaration de tout votre patrimoine vitrifié est très conseillée dans le cadre de la souscription d’une garantie bris de glace.

Vérifier les exclusions de garantie bris de glace

Dans tout contrat d’assurance, il y a des exclusions de garantie. Ce sont des risques pour lesquels l’assuré ne peut pas prétendre à une couverture.

En cela, il est important de s’assurer que le matériel sujet au bris de glace n’est pas compris dans les exclusions citées dans votre contrat de base.

Dans la plupart des cas, les exclusions de garantie concernent les sinistres intentionnels. De plus, si les vitres brisées présentaient, avant l’incident, des signes de vétusté, la couverture ne pourrait pas être effective. En cela, l’assureur procédera à une expertise et ce sera sur la base des conclusions de cette étude que l’indemnisation sera effectuée ou non.

D’un autre côté, vous convenez bien que la garantie bris de glace ne sera pas exigible pour une vaisselle cassée ou pour l’endommagement de vos bibelots en verre.

Remboursement d’un bris de glace en assurance habitation

Quelle que soit la cause du bris de glace dans votre appartement, le premier réflexe est de faire en sorte que la détérioration ne s’aggrave pas. Pour cela, veillez à sécuriser les lieux à la suite du sinistre. Que ce soit à la suite d’un accident, d’une effraction, d’un choc de projectile ou d’autres intempéries, les conséquences du sinistre doivent être limitées. Recouvrez donc les équipements vitrés atteints avec une bâche ou autre protecteur.

À la suite d’un sinistre, la bâche empêchera, par exemple, que la pluie pénètre dans le logement, de même que le vent ou la grêle. Cela limite aussi les risques de blessures dans l’appartement.

Après ces dispositions, prenez le temps de relire votre contrat d’assurance habitation.

Cela vous permettra de savoir si, réellement, ce sinistre est inclus dans la garantie bris de glace. Au besoin, vous pouvez contacter le service client de votre assureur pour plus de précisions.

Délai de déclaration

La dernière étape pour la déclaration du sinistre, c’est de respecter le délai. Ce dernier sera fonction du type de sinistre. En cas de cambriolage, le délai requis pour la déclaration est de 2 jours. Pour les autres cas, vous disposez de 5 jours pour le faire.

La déclaration en question n’est qu’une lettre recommandée avec accusé de réception que vous envoyez à votre assureur. Il faudra toutefois y mentionner les détails du sinistre et le numéro de votre contrat d’assurance habitation.

Ajoutez aussi à votre déclaration des preuves de la dégradation du matériel de sinistre pour bénéficier de la garantie bris de glace.

Prenez donc des photographies des lieux pour donner du poids à votre dossier. Les factures liées à l’achat de vos biens peuvent également être ajoutées à votre dossier avant l’envoi à l’assureur.

Il est à noter qu’avant l’indemnisation, l’assureur enverra sur les lieux, un expert pour faire le constat des dégâts. Le montant du remboursement sera alors fonction du diagnostic du technicien et de la franchise du contrat d’assurance habitation.

Après un accord de l’assureur, vous pouvez procéder à la réparation de la vitre ou faire appel à un prestataire de votre choix. Après son travail, la facture sera alors envoyée à l’assureur pour le remboursement lorsque le sinistre n’est pas inclus dans les exclusions de garantie.

error: Content is protected !!