16 juin 2024

Assurance habitation : quelles garanties pouvez-vous choisir ?

Assurance habitation : quelles garanties

Un contrat d’assurance habitation contient plusieurs garanties. Mais pour faire le bon choix, il est important de tenir compte de vos besoins, de votre mode de vie, de la nature du logement et d’autres facteurs.

Certaines solutions s’avèrent intéressantes, tandis que d’autres semblent inadaptées, alors quelles garanties devez-vous choisir pour ce type de couverture ?

Devrez-vous assurer votre habitation ?

Si vous louez un appartement ou une maison non meublé(e), la loi vous oblige à souscrire une assurance habitation.

À ce titre, la garantie « Risque Locatif » est obligatoire. Elle dédommage le propriétaire pour les dégâts que le locataire aurait pu causer dans le logement.

Très souvent, celle-ci est intégrée dans la garantie responsabilité civile, tout comme la garantie « recours des voisins et des tiers ».

En cas de sinistre, cette dernière a pour but d’indemniser les tierces personnes. Si elle n’est pas incluse dans le contrat, vous serez obligé de rembourser vous-même les personnes lésées à qui vous avez causé des dommages.

Ceci étant, assurer son habitation n’est pas obligatoire pour les locataires d’un logement meublé.

En d’autres termes, ils sont responsables de tous les dégâts qu’ils causent envers leur propriétaire. Par conséquent, si vous n’avez pas souscrit une assurance habitation et que vous êtes à l’origine d’un sinistre, vous devez indemniser le propriétaire vous-même.

Toutefois, le contrat de location d’un appartement ou d’une maison meublé(e) vous contraint souvent à être assuré.

Pour les propriétaires, il n’existe pas non plus d’obligation d’assurer leur propre logement, néanmoins ceci est recommandé. L’assurance habitation est donc importante, car elle permet d’éviter de rembourser des tiers vous-même, lorsque vous ou un membre de votre famille leur avez causé des dégâts, indirectement ou directement.

Les garanties d’assurance habitation essentielles

La garantie responsabilité est toujours incluse dans les contrats d’assurance multirisques habitation. Elle couvre les dommages causés involontairement à un tiers, que ce soit par imprudence, par un animal domestique, par un enfant mineur ou par un objet qui vous appartient. Mais, informez-vous bien, car il y a des limites.

Si un véhicule à moteur ou un chien réputé dangereux (catégorie 2) a causé des dommages, ceux-ci ne seront pas couverts.

  Comment se préparer pour une expertise incendie ?

C’est aussi le cas des dégâts causés à une personne (un employé par exemple) vivant chez l’assuré. Dans ces situations, il faudra souscrire une assurance spécifique.

En revanche, les dommages aux biens sont pris en charge à travers plusieurs garanties selon l’origine du sinistre.

Tout au moins, l’assurance habitation intègre la garantie catastrophe naturelle. Celle-ci inclut les garanties « incendies, inondation, tempête » pour indemniser les dégâts entraînés par un incendie, des vents violents et une inondation après la montée des eaux.

Puis, il y a la garantie dégâts des eaux qui prend en charge les débordements, les fuites et les infiltrations d’eau. Enfin, la garantie Bris de glace peut également vous dédommager si votre fenêtre, velux ou véranda sont brisés.

Les garanties d’assurance habitation « secondaires »

Si vous avez souscrit un contrat plus complet, vous bénéficiez d’abord d’une garantie de vol qui vous indemnisera lors d’un vol ou d’une tentative de vol.

En fonction de la couverture, il est aussi possible de prendre en charge les vols perpétrés dans la maison que vous avez louée pour passer vos vacances, voire dans votre garage qui se trouve à une autre adresse.

En outre, vous aurez une garantie dommage électrique dans un contrat complet.

Celle-ci sert à rembourser les dégâts ayant pour origine une surtension ou un court-circuit. Par ailleurs, ce type de couverture comprend également une garantie appelée « L’assistance ». En général, avec cette assurance, vous souscrivez aussi à une assistance en cas d’éventuel sinistre.

Plus ou moins complète en fonction du contrat, cette garantie vous permet de vous loger dans un établissement hôtelier après un sinistre. Elle vous aide ensuite à trouver un électricien, un serrurier ou un plombier pour effectuer un dépannage d’urgence.

De plus, cette assistance s’occupera de votre transfert à l’hôpital ou assurera la garde de vos enfants.

Toutefois, la souscription à ces garanties dites secondaires ne signifie pas un gage de bon remboursement.

Leur présence est simplement nécessaire pour être indemnisé. Dans tous les cas, le montant de l’indemnisation varie selon ces 3 autres facteurs : le montant de la franchise, celui des capitaux mobiliers et le type d’indemnisation énuméré dans le contrat.

error: Content is protected !!